Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘fionnay’

Le 9 septembre approche à grands pas et il est temps de vous communiquer la liste des participants déjà inscrits. Bien sûr cette liste va subir quelques modifications d’ici au 9, mais voilà déjà de quoi vous allécher :

DIMANCHE 9 SEPTEMBRE 2012


Alpage de Fionnay
– Alpage d’Ovronnaz
Alpage du Au-de-Morge
Alpage du Coeur
– Alpage d’Eusin
– Alpage de Chassour
Alpage de Champoussin
Alpage de Mille
Alpage de Charmontane
Alpage de Loutze
Alpage de Chaupalin
Alpage de Tsalan
– Alpage de Mondralèche
– Alpage de Randonnaz – au four à bois

Les encaveurs de Fully
Les encaveurs de Vétroz
Les encaveurs de Saillon
Les encaveurs de Leytron

Boucherie Gabriel Fleury
Fours à raclette TTM
– Les boulangers de Leytron et leur four à pain
– Le miel de Mimi l’abeille
Garage Emil Frey

animations pour les enfants,….

… dans un tout prochain article, nous vous révélerons le thème de cette année…

A suivre…

Read Full Post »

Dans tous les Manor de Suisse Romande, vous trouverez les meilleurs fromages au lait cru, dans le rayon "Claude Luisier Affinage"

Claude Luisier Affinage pour Manor Genève

Toujours désireuse de proposer à sa clientèle les meilleurs produits, la chaîne de grands magasins « Manor »  a prit contact avec moi voici 2 ans.
L’idée ? Dénicher les meilleurs fromages au lait cru. Pour les fromages valaisans dans un premier temps puis très rapidement, la gamme s’est étoffée aux fromages français.

Cette quête de l’excellence ne fut pas un travail facile : les fromages au lait cru ne représentent plus que le 10% de la production française ! Ce sont pour la plupart des fromages fermiers, produits en petite quantité, donc très rares.

La deuxième étape fut de les acheminer dans mes caves de Leytron et de les affiner afin de les livrer dans les magasins seulement au moment de leur pleine maturité.

Ce travail est absolument passionnant ! Le fromage est une matière vivante et l’évolution entre le moment de l’entrée en cave et le départ en magasin est sidérante : il faut voir le développement de divers champignons sur la surface des fromages permettant une évolution magnifique des saveurs. Comme me dit toujours mon épouse : « plus un fromage est « vilain », meilleur il est » !  Alors, dans votre Manor, n’ayez pas peur de l’aspect de certains fromages, c’est le gage de saveurs puissantes et variées.

Cette collaboration se poursuit aujourd’hui à la satisfaction des deux parties.  Dans chaque magasin, vous trouverez un frigo intitulé « les affinés de Claude Luisier ».

Vue sur les fromages affinés Claude Luisier

Hmmmmm….! lequel choisir ?

Read Full Post »

Mixer du sérac avec du sel, du poivre et de la crème fraîche. La masse obtenue doit pouvoir être dressée à la poche avec une douille cannelée.

Ajouter de la ciboulette ciselée finement et pocher sur des petits toasts ou sur des bricelets salés.

Servir aussitôt.

Une petite variante sympa : avec du sérac fumé, cette recette est encore meilleure.

Bon appétit !

Read Full Post »

Le sérac n’est pas un fromage ! Et il ne faut pas le confondre non plus avec le séré.

Alors qu’est-ce-que c’est exactement et comment le fabrique-t-on ? C’est en fait, assez simple :
après la fabrication du fromage, il reste dans la cuve une grande quantité de « petit-lait ». C’est précisément ce petit-lait qui va servir à l’élaboration du sérac.

Ce petit-lait va donc être chauffé jusqu’à 90°C. A ce moment-là, une sorte d’acide est précipité dans la cuve. Il se provoque une réaction qui va faire remonter à la surface des particules blanches qui seront prélevées avec une écumoire et mises dans des moules troués. Après quelques heures d’égouttage, le sérac est prêt.

Fabriqué en été dans les alpages et en hiver dans les laiteries, celui d’été est nettement meilleur, sublimé par la finesse des herbes d’alpages.

Le sérac se mange à la main, tout simplement, mais il se laisse cuisiner avec bonheur.

Le sérac fumé est également une délicatesse à déguster.

Un sérac très fin, avec un arrière-goût de noisettes est celui fabriqué avec le lait de brebis. Vous le trouverez chez Manor au rayon « Claude Luisier Affinage »,  sous l’appellation « sérac de brebis de Fionnay ».

Read Full Post »

Lucien Fellay, personnage réservé mais ô combien chaleureux et passionné est le premier romand à avoir produit du fromage à raclette de… brebis !

Fionnay est situé dans le Haut Val de Bagnes, près du barrage de Mauvoisin

Tomme de brebis de Fionnay

Le fromage qu’il produit est très rare : la production laitière d’une brebis est infime et donne un lait fin avec un léger goût de noisette ou de noix. Il devient très corsé en vieillissant.

 

 

 

 

 

 

Monsieur Fellay produit également, en saison,  un sérac de brebis, lui aussi tout en finesse.

Sérac de brebis de Fionnay

 

Read Full Post »

%d blogueurs aiment cette page :